Si vous examinez la photo du bandeau de ce blog, vous constaterez que ce maraudeur présente un bien curieux nez, creusé (pas seulement par l'usage) en forme de davier ou de chaumard...

Cette "sculpture" s'avérera en fait être un amalgame de pourriture, de clous rouillés, de blocs de résine et de pâte à bois... P7290312.jpg

Un premier nettoyage en sacrifiant un bout de pont (pourri) et l'extrémité des listons.

P7290315.jpg

Il reste encore du bois sain sur toutes les pièces ;-)

Je continue à "nettoyer" en préparant les emplacements pour un mini-barrotage entre les serres et une piéce de remplissage sur l'étrave. préparation préparation

Le barrot en chêne est collé à l'epoxy chargé (une première pour moi ;-) )

Lesté par deux bidons d'eau et ployé pour respecter la tonture. mini-barrotage

Le remplissage d'étrave sera taillé dans un morceau d'acajou qui traînait dans mon atelier, un ancien dessus de buffet qui doit être là depuis plus de quarante ans... Le fil est en travers pour mieux liaisonner.

Barrot et Rempli

Collage à l'epoxy façon Nutella. Nutella

Serrage en nettoyant les dégoulinures. Y a plus qu'à attendre... Serrage

Cette "première couche" de réparation part un peu "en sifflet" et n'est pas parallèle au pont. Il va falloir rattraper ça...